Header Boycott Israël

ARNO KLARSFELD CONDAMNE POUR DIFFAMATION ENVERS LE MRAP

20 juin (CAPJPO) – La XVIIème Chambre du tribunal de Paris a condamné jeudi l’avocat Arno Klarsfeld pour diffamation publique envers le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP).


En janvier 2001, Arno Klarsfeld avait ainsi accusé, à la télévision, le MRAP d’être une organisation antisémite.

Il en avait pris pour prétexte le fait qu’en octobre 2000, au cours d’une manifestation de solidarité avec le peuple palestinien, des cris antisémites émanant d’une poignée de provocateurs avaient été entendus.

Le MRAP, partie prenante à la manifestation, avait immédiatement et publiquement condamné de tels agissements en marge du cortège.

Mais tout en ayant parfaitement connaissance de cette mise au point, Arno Klarsfeld n’avait pas hésité, trois mois plus tard, à déclarer à l’antenne de Canal+ : « Le MRAP, n’est-ce pas cette association sous laquelle on a crié ‘Mort aux Juifs’ il n’y a pas longtemps » ?

Au cours du procès, tenu le 16 mai dernier, la procureure, en demandant la condamnation d’Arno Klarsfeld, avait estimé que ce dernier avait diffamé délibérément le MRAP.

La condamnation pour « diffamation publique envers particuliers, en l’espèce le MRAP » s’accompagne cependant d’une dispense de peine.

La présidente du tribunal a déclaré, à mi-voix, que cette dispense de peine était due au « contexte particulier » de l’affaire, sans s’expliquer autrement sur ledit « contexte », ni sur le caractère prétendument « particulier » de celui-ci.

La condamnation vaut également pour Pierre Lescure, patron à l’époque de Canal+, et légalement responsable des propos tenus à son antenne.