Header Boycott Israël

Pas de spectateurs, mais beaucoup de policiers pour la coupe Davis en Suède

C’est dans un stade vide de 4000 places, protégé par un millier de policiers, que s’est déroulé le match de la Coupe Davis de Tennis, qui opposait un joueur Suédois à un tennisman israélien, hier à Mälmö.


coupe_devais_suede_stade_vide.jpgLa Fédération Internationale de Tennis, a eu beau faire les gros yeux, la Suède a maintenu sa décision de faire jouer cette coupe à huis clos, samedi.

Plus de 7000 manifestants s’étaient déplacés pour manifester contre les massacres israéliens à cette occasion, et le stade a dû être protégé par un millier de policiers, rapporte Al Jazeera.

Pas tout a fait une première en Suède, où la même chose s’était produite en 1975, lorsque la Suède avait accepté de recevoir un joueur d’une équipe chilienne de tennis, alors que le dictateur Augusto Pinochet faisait régner la terreur dans son pays.

Israël est désormais paria, de la même façon.

Et dans tous les cas de figure, c’est sous haute protection policière que ses représentants sportifs, culturels, artistiques, scientifiques, devront désormais se produire, dans le monde entier.

Car aucun de ses sportifs, artistes, intellectuels… ne conteste la colonisation israélienne et son escorte de crimes. Bon nombre d’entre eux font même partie de l’armée israélienne, et acceptent sans broncher –entre deux matches, deux concerts, ou deux dédicaces de livres– de participer à l’occupation des territoires palestiniens et la répression qu’ils subissent depuis plus de 60 ans. Et quand il n’y vont plus eux-mêmes, il y envoient leurs enfants, jouer le rôle de bourreaux.
Car on sait le peu de valeur qu’ils accordent à la vie et à la moralité de leurs enfants.

Donc à ceux qui demandent la bouche en coeur que l' »on ne mélange pas la politique et le sport » ou « la politique et la culture », nous répondons : BOYCOTT !

Suede_match_policiers.jpg

suede_match_manif.jpg

CAPJPO-EuroPalestine