Header Boycott Israël

La Palestine au jour le jour : Semaine du 1er au 7 mars

Nous savons à quel point il est difficile le lire le cortège d’horreurs que les dirigeants israéliens, leur armée et leurs colons font subir aux Palestiniens jour après jour. Difficile de lutter contre un sentiment d’impuissance, de ne pas se décourager, de ne pas s’habituer non plus à « la banalité du mal », pour reprendre l’expression d’Hannah Arendt.

Mais si nous arrêtons de donner ces informations, qui sont la matière première sur laquelle la Cour Pénale Internationale va enquêter, qui le fera ? Sous prétexte qu’ils se font tuer, blesser, emprisonner, et démolir leurs maisons tous les jours, faut-il renoncer à dénoncer ces crimes, alors même qu’Israêl nous est vanté tous les jours par les médias aux ordres, comme un modèle en toutes choses ?

Nous remercions Philippe, qui rappelle que « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde », de faire pour nous ce terrible bilan hebdomadaire.
Il faut que le monde sache, car la cause palestinienne, justement parce que le colonialisme, les persécutions et la dépossession durent depuis des décennies, est une cause emblématique.
Et d’autant plus emblématique que la résistance palestinienne ne lâche pas prise…

Alors, merci à vous de relayer ces informations.

Bilan du terrorisme israélien 1er au 7 mars :

Coups et blessures : 14 personnes blessées par l’occupant cette semaine à l’occasion de 150 raids et attaques. Femmes et enfants ne sont pas épargnés. A Jénine, par exemple, ce sont trois femmes, Donia Masalmeh, Suheir Abu Sheikh et sa fille Wissam qui ont été atteintes le 3 mars par des éclats de grenade.
Attentats terroristes (attaques à la voiture bélier) : à Deir Istiya, un colon a foncé avec sa voiture sur un habitant, Ali Zaidan. Même scénario à Faroun : alors qu’il rentrait du travail, à 1 h du matin, Muhammad Adili s’est fait heurter par la voiture d’un colon.
A Burin, un vigile de la colonie de Barakhah a tiré à balles réelles sur la maison de Montaser Mansour. Par chance, il n’y a pas eu de blessé…
Séquestration : 166 personnes prises en otage, dont 15 à titre temporaire.

En prévision des élections à venir, les sympathisants du Hamas sont une cible de choix. A Jérusalem, un frère, une sœur et leur cousin ont été enlevés à la porte de la mosquée d’Al Aqsa. A Al Bireh, les occupants se sont emparés de deux jeunes de 16 ans : Muhammad Al-Malhi et Ali Al-Nabali. A Hizma, ce sont deux frères de 14 et 15 ans, Mahmoud et Muhammad Rabah, que les soldats ont capturés. Kidnappé au camp d’Al-Arroub, Ayham Jawabreh n’a que 10 ans. Assurément une menace pour la sécurité d’Israël !

Vol à la tire ou avec effraction : à Birin, plusieurs hectares de terres ont été confisqués par l’occupant. A Al-Abidiya, 66 hectares de terres ont été volés dans le but d’y édifier une installation hydraulique au profit de colonies dans le secteur de la mer Morte et du Jourdain. Un peu partout, cinq Palestiniens ont été dépossédés de biens vitaux pour eux, comme l’échoppe de Kamal Yassin ou la voiture de Harb Al Kabbash. A l’occasion, l’occupant se sert en argent liquide (voir ci-après).
Vandalisme : 10 maisons démolies, auxquelles s’ajoutent 11 destructions de boutiques, mais aussi de citernes, parcs pour le bétail et autres matériels indispensables à la vie. Sans compter les intérieurs saccagés sous prétexte de perquisitions, ni les matériels agricoles, les voitures et les vitres des maisons endommagées par le caillassage des colons. A Gaza, ce sont les terres agricoles et les bateaux de pêche qui sont pris pour cible…
Atteintes à la liberté de circulation : 75 checkpoints volants se sont ajoutés aux points de contrôle permanent. La mosquée d’Al Aqsa a été interdite à deux habitants de Jérusalem.

ZOOM SUR LE LUNDI 1er MARS

JERUSALEM (AL QODS) :

Mosquée d’Al Aqsa : à 11h00, un groupe de colons sous protection militaro-policière se livre à sa provocation quotidienne sur l’esplanade de la mosquée.
Le même jour, Khadija Khwais est brièvement détenue et se voit interdire l’accès à la mosquée pour une période de six mois.
Le soir, des colons fanatiques attaquent le couvent saint-Sauveur, mettent le feu à l’entrée de l’église et prennent la fuite avant l’intervention du prêtre, extincteur au poing.
Centre ville : à 2h30, l’occupant enlève Omar Thiab à son domicile du camp de Shuafat.
Au nord de la ville, les occupants détruisent des locaux commerciaux appartenant à Adham Tabash Abu Sneina et à la famille Al-Rajabi.
Abu Dis : à 16h, les forces d’occupation arrêtent trois civils alors qu’ils circulaient près du mur d’annexion. Khaled Abdullah Badr, Ahmad Nabil Badr et son frère Abdullah sont emmenés pour une destination inconnue.
Al-Issawiya : à 1h45, raid sur le village (qui fait partie de la ville de Jérusalem et occupe une position stratégique au flanc du mont Scopus).
A 3h, l’occupant pénètre en force dans les maisons de Awni Obaid et de Hussain Darwish (15 ans) et les emmène en détention. Ce dernier sera relâché contre une caution de 1000 shekels (250 euros, un peu moins que le Smic palestinien). En outre, il est assigné à résidence pour 6 jours.
A 11h00, les occupants détruisent pour la quatrième fois d’affilée la maison de deux étages de Hatem Hussein Abu Rayala.

A 20h00, les occupants prennent d’assaut plusieurs maisons. Le mouvement de protestation est durement réprimé. Trois habitants sont blessés : Adnan Obeid, Muhammad Adnan Obaid et Tariq Marwan Ubaid. En guise de soins, ce dernier est emmené en détention.  Une caution de 1000 shekels est également exigée de Anwar Abid, Firas Ubaid, Mahmoud Al-Rajabi et Hadi Derbas qui, une fois relâchés, sont assignés à résidence pour trois jours.
Al-Ram (faubourg de Jérusalem) : Nasser Dhiab Shehadeh est emmené en détention.
Hizma : à 2h, raid sur le village. Plusieurs maisons sont envahies. L’occupant s’empare de Muhammad Salah al-Din, Nadim al-Khatib et de son frère Muhammad.
De 19h00 à 21h30, nouvelle patrouille dans ce village situé à 7km de la vieille ville de Jérusalem, coupé en deux par le mur de séparation et bordé par quatre colonies illégales !
Silwan (quartier de Jérusalem) : l’occupant oblige Nidal Muhammad Al-Salaymeh à détruire sa maison.
Le même jour, Muhammad Jamal Ghaith est arrêté puis relâché contre une caution de 1000 shekels. Il est assigné à résidence pour 10 jours.

CISJORDANIE :

Gouvernorat de Bethléem
Al-Asakrah : à 0h50, raid sur le village. Shadi Ibrahim Asakrah est convoqué par les services de renseignement israéliens.
Teqoa’ : à 16h00, la police arrose les habitants de grenades assourdissantes et lacrymogènes. Dans la foulée, un groupe de colons sous la protection des forces d’occupation prend d’assaut une serre appartenant à Muhammad Atiyah Al-Amor. Ils se replient à 16h50. Quelque 144 hectares de cette ville ont été confisqués au profit de quatre colonies, sans compter leurs avant-postes.

Gouvernorat de Hébron
Hébron : à 3h, les maisons de Izz al-Dein Hussain et de Mothanna Omar al-Qawasmah sont prises d’assaut et ceux-ci emmenés en détention.
A 17h35, un groupe de colons attaque une maison de la famille al-Sa’afin près de l’entrée de la colonie de Kiryat Arba, dans la vieille ville.
Al-Shuyoukh : à 1h30, l’occupant fait irruption dans la ville. Il pénètre en force dans la maison de Thameen Yusef Halaiqa, l’arrache à son lit pour l’emmener en détention.
Bani Naim et Nuba : à l’aube, patrouille de l’occupant.
L’occupant s’empare d’un bulldozer appartenant à Ibrahim Daoud
Beit Kahil : à 3h40, l’occupant envahit le quartier de Safa. Il prend d’assaut deux maisons et arrache trois habitants à leur lit pour les emprisonner : Baraa Youssef Asafra, Wael Mahmoud Al-Joudeh et son fils Hassan.
Beit Ummar : à 3H30, l’occupant kidnappe à domicile Atef Mahmoud Al-Taamrah.

La Palestine au jour le jour : Semaine du 1er au 7 mars

Gouvernorat de Jénine
Jénine : à l’aube, les occupants prennent une maison d’assaut et dépouillent son propriétaire Nizar Turkman de 5350 dinars jordaniens (6352 €) et 3000 shekels (757 €).
Araqah : à 2h30, les forces d’occupation pénètrent en force dans plusieurs maisons. Elles s’emparent de trois villageois : Mohammed Yehya, Hisham Yehya et son frère Hussam (17 ans).
Arraba : de 21h10 à 0H50, les forces d’occupation s’en prennent à une maison en construction.
Silat Al-Harithiya : à 2h40, attaque de la ville. L’occupant pénètre en force dans la maison de Yusef al-Saadi et s’empare de lui.

Gouvernorat de Jéricho :
Jéricho : à 2h15, les occupants prennent d’assaut plusieurs maisons du camp d’Aqbat Jaber. Ils emmènent en détention un officier du service de sécurité préventive palestinien, Al-Askari Sbehat. Des heurts s’ensuivent, réprimés avec la violence habituelle (grenades assourdissantes et lacrymos).
Fasayil : à 10h, pour la deuxième fois consécutive, l’occupant détruit un refuge pour le bétail. Ce village, dont quelque 336 hectares ont été confisqués au profit de quatre colonies, subit des destructions à répétition, dont celle d’une école.

Gouvernorat de Naplouse
Asira al-Qibliya : dans ce village, dont une partie des terres a été confisquée au profit de la colonie de Yitzhar, la violence des colons est une préoccupation constante. Ce jour, un groupe d’entre eux a arraché la porte principale du réservoir communal et a détruit le tableau de bord électronique de ce réservoir.
Kafr Qalil : à 15h05, les occupants kidnappent Yamen Amer, résident du village.

Gouvernorat de Qalqilya
Qalqiliya : à 13h50, les occupants capturent une équipe de tournage de la TV palestinienne, dont le journaliste Ahmed Shawer, à proximité du stade au nord de la ville. Ils sont relâchés au bout d’un moment.
Kafr Qaddum : à 1h30, enlèvement de Mahmoud Mansour.

Gouvernorat de Ramallah
Deir Nizam : des colons envahissent des terres agricoles de ce village, dont ils menacent et chassent les fermiers.

Gouvernorat de Salfit
Deir Ballut : à 11h, l’occupant perquisitionne une maison de cette ville classée presque entièrement en zone C et dont une partie des terres a été confisquée au profit de deux colonies.
A 22h05, les forces d’occupation enlèvent deux habitants, Uday et Ahed Qar’oush, à proximité du mirador érigé à l’entrée de la ville.

Gouvernorat de Tubas
Ain Al-Bayda : à 21h30, les occupants envahissent ce village dont la source a été asséchée au profit d’une colonie. Ils occupent la maison de Ammar Mutawa et s’en servent… comme centre de formation (au droit international ?).
Vallée du Jourdain : à 12h40, dans le secteur d’Abu Qandoul, un colon fonce avec sa voiture sur un troupeau appartenant à Yahya Kaabneh. Il tue quatre brebis et en blesse sept autres.

Gouvernorat de Tulkarem
Tulkarem : à 0h55, l’occupant prend d’assaut une maison du camp de Nour Shams. Muhammad Nabil Saleh est blessé dans les heurts qui s’ensuivent.
Shoufah : de 14h10 à 17h30, occupation du village. Trois habitants sont emmenés en captivité, dont deux enfants : Muhammad Droubi (14 ans), Yusef Droubi (14 ans) et Ahmad Droubi.

GAZA :

Attaques des forces d’occupation contre des terres agricoles :
A 11h, attaque à l’est de Khan Yunis.

(Traduit par Philippe G. à partir du Palestinian Monitoring Group (PMG): http://www.nad.ps/ et du Palestinian Centre for Human Rights : https://www.pchrgaza.org/en/https://www.pchrgaza.org/en/

CAPJPO-EuroPalestine