Header Boycott Israël

Israel en Flagrant délit de gros bidonnage ! (Photo)

Naftali Bennet, ancien ministre de la guerre et prétendant au poste de Premier ministre, qui n’a jamais cédé un pouce à Netanyahou dans la revendication des massacres de Palestiniens, est également champion en matière de propagande mensongère, mais là il est allé un peu trop loin..

A la télévision israélienne, Bennet a montré « le plus grand complexe médical de Gaza » en affirmant qu’il s’agissait du siège du Hamas…sauf que l’hôpital qu’il a montré est celui d’Islamabad au Pakistan, à 3500 Km de distance, et non celui de Shifa en Palestine !!

Israel en Flagrant délit de gros bidonnage ! (Photo)

On connait désormais la rengaine israélienne ressortie à l’occasion de chaque massacre, et consistant à dire que les Palestiniens se servent des civils comme boucliers humains.

Et comme c’est faux, Israël a été obligé de fabriquer au fil du temps des fausses preuves pour les gogos, souligne Ali Abuminah dans Electronic Intifada.

Ainsi, Ofir Gendelman, prote-parole du premier ministre israélien avait publié une vidéo vieille d’un an et se déroulant en Syrie pour montrer des combattants de Gaza lançant des roquettes près d’habitations.

Une vidéo que Gendelman a dû supprimer quand Twitter a révélé la supercherie.

Puis l’armée israélienne a publié une vidéo présentant soi-disant des missiles du Hamas proches d’habitations civiles.

Là encore, pas de bol, certains ont découvert qu’ils s’agissait de faux missiles israéliens utilisés pour des entraînements par l’armée israélienne dans des lieux sans rapport avec Gaza !

Exit la vidéo !

Mais ce n’est pas tout. Le 20 mai dernier Naftali Bennet postait une vidéo, en réponse aux critiques de célébrités comme Bella Hadid, Trevor Noah et John Oliver. Elle prétendait comme d’habitude que les Palestiniens cachent des armes dans les écoles et les hôpitaux, obligeant cette pauvre armée israélienne à les prendre pour cibles : https://platform.twitter.com/embed Eh bien zéro preuve ! Encore un hoax !

L’armée israélienne est spécialiste des fake news. Elle avait fait très fort en 2013, notamment, en voulant prouver que les Gazaouis, contrairement à ce qu’on affirmait, n’étaient pas à plaindre malgré le blocus, et vivaient carrément dans le luxe. On les voyait s’amuser dans des centres commerciaux modernes, sur de belles plages et dans luxueux hôtels, faisant leurs courses dans des marchés magnifiquement achalandés.

Juste un petit hic : les photos étaient prises à Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie !

(Traduit par EuroPalestine à partir du site Electronic Intifada)

Assassins, voleurs et menteurs, ça va ensemble, c’est logique !

Et les médias occidentaux qui reprennent ça, ça s’appelle comment ? Pas des « journalistes » en tout cas !

CAPJPO-EuroPalestine