Header Boycott Israël

Nouvelles des prisonniers palestiniens

Partagez:

A Nazareth, un tribunal d’occupation israélien a condamné cette semaine les six Palestiniens, qui ont réussi à organiser une évasion héroïque d’une prison d’occupation israélienne de haute sécurité en septembre 2021, à cinq ans de prison, en plus des peines à perpétuité qu’ils purgeaient déjà.

Les résistants de l’opération Freedom Tunnel, Mohammed Al-Ardah, Mahmoud Al-Ardah, Ayham Kammaji, Yaqoub Qadri, Munadil Enfaat, et Zakaria Al-Zubaidi, à cinq ans de prison et une amende de 5 000 shekels, et aux assistants des prisonniers du Tunnel de la Liberté, ont en plus écopé d’une amende de 500 euros

Quant au prisonnier palestinien Khalil Awawda, en grève de la faim depuis 85 jours (près de 3 mois) contre sa détention « administrative », (sans inculpation, ni procès ni durée déterminée) il a été transféré dans un hôpital israélien suite à une grave détérioration de sa santé, selon le club palestinien des prisonniers.

L’autre gréviste de la faim, pour les mêmes raisons, en est à 45 jours de grève de la faim.

Nouvelles des prisonniers palestiniens
Peinture murale d’une artiste palestinienne sur ces deux détenus en grève de la faim

Deux prisonniers palestiniens viennent de recouvrer la liberté après 14 ans de prison pour Saleh Abou Ghalioun de Jénine, et après 17 ans de prison dans les geôles de l’occupant pour Arafat Nofel de Ramallah. Les deux hommes, qu’Israël n’a pas réussi à briser, ont été accueillis en triomphe par leur famille et amis ces jours-ci.

Arafat Nofel
Saleh Abou Galioun

Malgré les brimades et l’arbitraire israélien près de 600 prisonniers en détention « administrative » en sont à 495 jours de boycott des tribunaux militaires israéliens pour dénoncer la détention « administrative » et demander leur libération.

Au total, 1228 Palestiniens ont été arrêtés et détenus par les forces d’occupation israéliennes depuis avril dernier, le taux le plus élevé depuis des années, indiquent les ONG palestiniennes de défense des prisonniers palestiniens.

CAPJPO-EuroPalestine

Partagez: