Header Boycott Israël

Grosse colère du ministre israélien du tourisme après les déclarations de Booking.com

Partagez:

Booking.com, qui se trouve, avec Airbnb dans la liste des organisations épinglées par l’ONU et à boycotter pour leur location d’appartements dans les colonies illégales en Palestine occupée, vient de faire un pas dans le bon sens.

Booking.com vient en effet de déclarer qu’elle avertira désormais ses clients potentiels des risques qu’il y a à louer des logements dans les territoires « occupés ».

Ceci s’appliquera tant à la Cisjordanie qu’à Jérusalem-Est.

Grosse colère du ministre israélien du tourisme après les déclarations de Booking.com

La formulation exacte de la déclaration n’est pas définitive, mais sera publiée sur toutes les plateformes de Booking.com, pas seulement sur la version hébraïque du site Web, souligne le quotidien israélien Haaretz.

« Notre objectif est de permettre à chaque personne de découvrir le monde plus facilement », a déclaré le site Web dans un communiqué. « Conformément à cet objectif, nous essayons de nous assurer que nos clients disposent des informations nécessaires pour prendre des décisions sur les destinations qu’ils souhaitent visiter. » Booking.com a ajouté que « certaines régions du monde touchées par un conflit peuvent présenter un plus grand risque pour les voyageurs, nous fournissons donc à nos clients des informations pour les aider à prendre des décisions et les encourageons à vérifier les directives officielles de voyage de leur gouvernement dans le cadre de la prise de décision ».

Le ministre israélien du Tourisme, Yoel Razvozov, a annoncé que le ministère tiendrait une discussion urgente suite à la décision de Booking.com. « Une entreprise ne nous dictera pas quelle région est Israël et quelle région ne l’est pas. Dès la seconde où j’ai entendu dire qu’ils avaient impliqué des considérations politiques dans leurs activités, j’ai demandé une réunion urgente de la direction du ministère du Tourisme, afin de décider ce qui des mesures seront prises pour faire face à cette étrange décision », a déclaré Razvozov dans un communiqué.

Source : Haaretz

CAPJPO-EuroPalestine

Partagez: