Header Boycott Israël

Le visage hideux du colonialisme (Vidéos)

Partagez:

Pendant 3 jours, depuis jeudi, les colons, protégés par l’armée d’occupation, n’ont cessé de harceler, brutaliser, provoquer les Palestiniens de Jérusalem. Au point que même les dirigeants américains ont dû condamner leur comportement. Condamnations toute platoniques, sachant que les USA fournissent pour plus de 3 milliards par an Israël pour son armement contre les Palestiniens.

Le visage hideux du colonialisme (Vidéos)

Le porte-parole du Département d’État américain, Matthew Miller, condamne le langage raciste des colons israéliens lors de la marche provocatrice du drapeau d’hier à Jérusalem occupée, mais les dirigeants israéliens s’en moque, car .que valent ces condamnations quand les USA continuent à offrir 3 milliards de dollars par an à Israël pour son armée dirigée contre les Palestiniens.

Le ministre fasciste Itamar Ben-Gvir, a non seulement ostensiblement traversé les cours de la mosquée Al-Aqsa (sous haute protection policière), mais s’est vanté d’avoir pénétré par effraction dans la mosquée Al-Aqsa, au mépris des sentiments des musulmans du monde entier.

Les forces d’occupation israéliennes ont lancé samedi (Shabbat, on ne se repose pas quand il s’agit d’opprimer les Palestiniens) des gaz lacrymogènes sur les fidèles palestiniens protégeant Al-Aqsa de contre les juifs extrémistes qui ont brutalement attaqué les fidèles et tenté de prendre d’assaut le lieu saint musulman.

Elles ont laissé ces colons, prendre d’assaut le cimetière musulman de Bab Al-Rahma à Jérusalem.

Cette armée, « la plus morale du monde » –dont un capitaine vient d’être accusé de viol d’une conscrite et se trouve en détention provisoire– a accompli l' »exploit » de détenir un enfant palestinien dans la vieille ville de Jérusalem ce week-end.

Les colons en bandes fanatiques ont blessé des Palestiniens sans qu’ils interviennent :

Les colons ne veulent pas seulement humilier les Palestiniens de Jérusalem. Ils veulent les chasser, prendre toutes les maisons, et même s’emparer d’Al-Aqsa, comme il le montrent, leur ministre fasciste Ben Gvir en tête.

Et ce faisant, ils espèrent bien que les Palestiniens vont réagir et fournir une occasion supplémentaire à Nétanyahou & Co pour bombarder Gaza à nouveau et multiplier les assassinats en Cisjordanie. Un jeu dangereux.

Où sont les opposants israéliens pendant ce temps ?

Gideon Levy, le journaliste du quotidien israélien Haaretz, s’étonne et s’indigne : « Il est difficile de comprendre qu’un mouvement pour sauver la démocratie n’était pas là le jour de Jérusalem. Dans cette rue, dans le quartier musulman de la vieille ville, la démocratie a été piétinée physiquement d’une manière dont Benjamin Netanyahu et Yariv Levin n’auraient peut-être pas encore rêvé. Personne n’est venu. En n’étant pas là, le mouvement de contestation a trahi sa mission. Il avait le devoir de quitter ses zones de confort sur la rue Kaplan de Tel-Aviv et l’autoroute Ayalon adjacente et de converger en masse vers la porte de Damas. Là, plus qu’ailleurs, il aurait pu protéger la démocratie avec son corps. »

Notre solidarité est déterminante. Les Palestiniens ont lancé la consigne d’afficher notamment le drapeau palestinien. Nous devrions tous en mettre un à notre fenêtre ou notre balcon. Rien ne nous en empêche.

CAPJPO-EuroPalestine

Partagez: