Header Boycott Israël

Conditions de détention terribles pour les prisonniers politiques palestiniens

Partagez:

La situation s’aggrave pour les plus de 7000 Palestiniens illégalement détenus dans les geôles de l’occupant israélien.

« Ils ne méritent pas de voir le soleil. » C’est par ces paroles que le ministre Ben Gvir, a ordonné aux geôliers d’aggraver les conditions de détention de la prison d’Ofer. 

Ainsi, Moaz Amarna, le journaliste détenu par l’occupation en Cisjordanie, a subi de graves blessures à la tête, mais s’est vu refuser des soins médicaux et des médicaments. 

Conditions de détention terribles pour les prisonniers politiques palestiniens

Lorsque les policiers ont appris qu’il avait reçu une balle dans la tête, ils l’ont intentionnellement frappé à la tête, brisant ses lunettes. 
Depuis son arrestation, il dort par terre sans couvertures ni oreillers en raison du surpeuplement. Il n’a pas eu la possibilité de se doucher depuis le jour de son arrestation. 

Presque quotidiennement, tous les détenus présents dans la salle sont confrontés à des agressions. 

« En Cisjordanie il y a un nettoyage ethnique au détail. » dixit Gérard Araud, ancien ambassadeur de France en Israël et représentant permanent de la France au Conseil de sécurité de l’ONU.

CAPJPO-EuroPalestine

Partagez: