Header Boycott Israël

Gaza : Israël s’acharne sur les hôpitaux, mais bombarde aussi le sud de la bande de Gaza

L’armée d’occupation israélienne a exécuté de nombreuses familles qui tentaient de quitter l’hôpital Al-Shifa, tuant plus de 30 civils ce mercredi, a déclaré le responsable de l’hôpital . 

Des médias israéliens rapportent qu’un responsable israélien a déclaré fièrement que l’entrée de l’armée dans l’hôpital Al-Shifa montre que l »‘armée israélienne peut entrer n’importe où.« 

Gaza : Israël s'acharne sur les hôpitaux, mais bombarde aussi le sud de la bande de Gaza

 L’armée d’occupation a ciblé le service de cardiologie du complexe d’Al-Shifa avec un obus de char, et les bombardements ont touché les chambres des patients.

Des chars israéliens sont toujours présents à l’intérieur de la cour de l’hôpital. L’armée israélienne a fait exploser un entrepôt de médicaments et de dispositifs médicaux à l’intérieur de l’hôpital Al Shifa.

Le chef des urgences de l’hôpital Al-Shifa : De nombreuses personnes déplacées à l’hôpital ont eu les yeux bandés, ont été déshabillées et emmenées par l’armée israélienne vers une destination inconnue. 

 L’occupant a fait sauter la plupart des portes de l’hôpital et des éclats d’obus ont été dispersés parmi les personnes présentes.

Le personnel médical et les patients du complexe médical d’Al-Shifa ne peuvent pas se déplacer d’une zone à une autre. L’armée d’occupation fouille les étages inférieurs du complexe médical .

« Tous les gens à l’hôpital sont des civils, nous nous connaissons tous et il n’y a personne armée ici ». 

Al Jazeera : « Les médecins d’Al Shifa ont déclaré à l’armée israélienne qu’ils pouvaient entrer dans les bâtiments du complexe pour les fouiller, mais que les médecins eux-mêmes ne pouvaient pas en sortir – comme l’armée l’exige – car cela signifierait une condamnation à mort. à des centaines de patients, dont des enfants, qui ont besoin de leurs soins. « 

Aucune aide via l’Egypte depuis deux semaines

« Nous exigeons que du carburant soit acheminé de toute urgence dans la bande de Gaza Aucune aide n’est entrée à Gaza par le poste frontière de Rafah depuis deux semaines Nous avons un besoin urgent d’un hôpital de campagne« 

Ramy Abdu, président de l’Observatoire Euro-Med pour les Droits de l’Homme, sur l’offensive israélienne en cours contre le complexe médical Al Shifa, fait remarquer, qu’en 12 H d’invasion de l’hôpital, Israël n’a pas trouvé le moindre signe de tunnels ou d’infrastructures du Hamas. Et il ajoute : « A moins qu’Israël soit en train de créer une mise on scène à nous montrer plus tard » :

« Le chef du Hamas Basem Naim : Les affirmations répétées d’Israël sur les hôpitaux ont prouvé qu’elles sont sans fondement et nous avons averti à plusieurs reprises qu’Israël vise à détruire toutes les infrastructures civiles de Gaza afin de vider la bande et de pousser les gens à partir. » 

Principales villes et hopitaux de la bande de Gaza

Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé : « L’incursion militaire dans l’hôpital Al-Shifa dans la ville de Gaza est absolument inacceptable. »

Camp de réfugiés de Nusseirat

Un certain nombre d’enfants ont été tués lors d’une frappe aérienne israélienne visant un complexe résidentiel dans le camp de réfugiés de Nusseirat, dans le centre de Gaza.

Khan Younes

Au moins 11 Palestiniens, dont des enfants, ont été tués et d’autres blessés lors d’un bombardement de la maison familiale de Fayyad, dans la ville de Qararah, à l’est de Khan Younes.


Massacre dans le quartier de Sabra à Gaza à la suite de missiles sur une mosquée pleine de monde. Et mosquéee al-Saqqa de Khan Younes bombardée


DÉPORTATIONS 

Les forces d’occupation ont distribué de nouveaux tracts à l’est de Khan Younes, appelant la population à évacuer. Des inquiétudes surgissent alors que les évacuations précédentes ont forcé un grand nombre de personnes du nord vers le sud, faisant craindre un éventuel déplacement forcé vers l’Égypte.

On a demandé au ministre israélien de l’Agriculture Avi Dichter dans une interview si les images des habitants du nord de la bande de Gaza évacuant vers le sud sur ordre israélien étaient comparables aux images de la Nakba. Il a répondu : 
« Nous déployons actuellement la Nakba de Gaza ».


 

Les bulldozers de l’armée israélienne transforment la cour de l’université ouverte d’Al-Quds à Gaza en campement militaire.

Razan et Nouran Allouh ont été prises pris pour cibles par un char israélien Merkava alors qu’elles essayaient de remplir des seaux d’eau. Elles ne sont plus parmi nous.


 Le Champion de l’équipe nationale palestinienne de volleyball, Ibrahim, a été tué la semaine dernière dans le bombardement israélien du camp de Jabaliya, au nord de Gaza. 

CAPJPO-EuroPalestine