Header Boycott Israël

L’ATTAQUE DES TERRITOIRES A ETE UN SANGLANT FIASCO, ADMET LE SERVICE DE RENSEIGNEMENT DE L’ARMEE ISRAELIENNE

(traduction, par la Paix Maintenant, d’un article de Yediot Aharonot)
« Un rapport provenant des services de renseignement de Tsahal etablit que les récentes actions dans les territoires occupés n’ont pas atteint leur
objectif, mais n’ont fait qu’empirer la situation, empêché l’Autorité
Palestinienne de prendre des mesures contre le terrorisme et ont été
dommageables a Israël.


L’ATTAQUE DES TERRITOIRES A ETE UN SANGLANT FIASCO, ADMETTENT LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT DE L’ARMEE ISRAELIENNE
« Selon ce rapport, redigé par l’unité de recherche et de renseignement de
l’armee (Aman), les recentes operations menees par Tsahal ont cree un enorme
desir de vengeance du cote palestinien. Les bombardements effectues par
l’aviation et les assassinats ont eu un effet negatif sur le terrain. Il y a
un lien direct entre certains attentats suicide et cet enorme desir de
vengeance.

« Ce rapport, presente recemment dans les plus hautes spheres politiques a
Jerusalem, analyse l’impact des actions de Tsahal sur la population et
l’administration palestiniennes au cours des derniers six mois. Ces
operations comprenaient essentiellement la prise des villes de Cisjordanie
et les operations coup de poing dans les camp de refugies. Les auteurs du
rapport soulignent que, bien que certains objectifs tactiques aient ete
atteints, il n’y a pas eu de reel coup decisif contre les leaders des
organisations terroristes, qui ont tous pu s’echapper a temps vers d’autres
lieux, d’ou ils ont continue a operer avec une plus grande energie encore.

« Ce rapport affirme encore que l’action de Tsahal a affaibli l’Autorite
Palestinienne, et serieusement atteint les capacites des forces de securite
palestiniennes. Cela est en contradiction avec les espoirs d’Israel selon
lesquels, apres de telles operations, et apres avoir mis la pression
militaire, l’Autorite Palestinienne aurait agi contre le terrorisme. Les
actions de Tsahal ont empeche les forces de securite palestiniennes de
prendre quelque mesure que ce soit contre le terrorisme, en assimilant la guerre contre le terrorisme à de la collaboration.

« Les auteurs du rapport notent egalement que les bombardements d’immeubles et
de vehicules ont serieusement porte atteinte a la capacite d’organisation
des organes de securite palestiniens, et que les operations menees par
Tsahal ont pousse certains officiels de l’Autorite Palestinienne a
collaborer avec les organisations terroristes ».

L’article de Yediot Aharonot, paru le mercredi 20 mars, n’a pas été démenti par les autorités israéliennes.