Header Boycott Israël

Bilbao : Journée de la terre sous le signe du boycott

Les travailleurs basques sont en pointe depuis longtemps concernant la solidarité avec la cause palestinienne. Quelques images des actions menées lundi par le syndicat LAB, à Bilbao, pour appeler au boycott d’Israel.


La Journée de la Terre à Bilbao (Pays basque)

Communiqué du syndicat LAB (l’un des plus importants syndicats du Pays Basque) :

« Hier 30 mars, au Pays basque, à l’occasion de la Journée de la Terre, il y a eu trois mobilisations. Une première à 18 heures, dans un des quartiers de la ville de Bilbao (le Vieux Quartier), un check point a été installé, en expliquant aux passants ce qu’était un check point et la politique raciste, d’apartheid et criminelle de l’État d’Israël vers le peuple palestinien. Un triptyque a été diffusé en dénonçant le contrat de la Mairie de Bilbao avec l’entreprise VEOLIA, en appelant au boycott d’ Israël dans toutes ses manifestations (économiques, culturelles, institutionnelles, scientifiques, etc.)

À 19 heures, au centre de la ville de Bilbao, il y a eu une action pour dénoncer la politique criminelle de l’État d’Israël envers le peuple palestinien, pour défendre le droit au retour du peuple palestinien et pour demander le boycott d’ Israël. Ces deux mobilisations ont été convoquées par la Plateforme de Biscaye de solidarité avec le peuple palestinien.

À 20 heures, à l’IPES (Institut de Promotions des Études Sociaux) il y a eu une réunion publique sur « Le Liban et la Palestine : la reconstruction de la cause arabe » avec Ali Fayyad, Directeur du Centre d’Études et Documentation de Beyrouth, et Lilia Ghanem, coordinatrice du Forum International de Beyrouth de Soutien à la Résistance. Les interventions de M. Fayyad et de Mme Ghanem ont été très intéressantes et révélatrices de la politique de résistance du Hezbollah et de l’importance du Forum International de Beyrouth. Également, M. Ghanem nous a parlé de la nécessité de changer le type de solidarité avec la Palestine dans les pays européens et d’amplifier la campagne internationale de boycott.

Le 16 janvier 2009, 300 délégues syndicaux avaient distribué des tracts dans de nombreuses entreprises appelant a rejoindre la cause palestinienne et a appliquer le boycott d Israel. Des centaines de travailleurs de tous les secteurs (education, secteur public, metallurgie, sante, services prives, services communautaires et sociaux, chimie, telecommunications) ont rejoint notre appel. »

boycott_bilbao_mars.jpg

Bilbao_checkpoint_30_mars.jpg

CAPJPO-EuroPalestine