Header Boycott Israël

Macron doit cesser de pousser les soignants à bout !

Une infirmière de l’hôpital Paul Brousse à Villejuif (94) a craqué mardi lors de la grande manifestation des soignants et des usagers réclamant plus de moyens et des salaires décents pour le personnel hospitalier. A noter, que beaucoup d’hospitaliers qui défilaient mardi, affichaient « Soignant à bout » et « soignant en colère » et « Il n’y a pas de soignants magiques ».

Macron doit cesser de pousser les soignants à bout !

Actuellement en garde à vue, et interpellée de manière violente, elle a avoué avoir « lancé des projectiles sur des policiers », rapportent les médias. « J’ai craqué » a dit Farida, en précisant qu’elle avait travaillé 12 à 14 H par jour pendant plusieurs mois, qu’elle a été contaminée par le covid-19, et que la situation n’est guère moins fatigante maintenant à l’hôpital, sans la moindre compensation en vue pour toutes ses heures supplémentaires.

L’union locale CGT appelle à un rassemblement ce mercredi 17 juin à 16 H devant le commissariat du 7eme arrondissement (9 rue Fabert, Métro Invalides).

Et un autre rassemblement aura sans doute lieu devant le tribunal correctionnel lors de sa comparution immédiate, dont le moment n’est pas précisé.

Ci-dessous l’intervention d’une élue du 94 en soutien à Farida :https://mobile.twitter.com/labasofficiel/status/1272994326818304002

Tous les usagers, tous ceux et celles qui ont applaudi tous les soirs ces femmes et ces hommes courageux, dont beaucoup ont été contaminés par le coronavirus, faute de protections suffisantes, sont concernés. SOLIDARITÉ AVEC FARIDA !

DERNIÈRE MINUTE : Farida a été libérée dans la journée, grâce à la mobilisation. Elle passera en procès le vendredi 25 septembre prochain.

CAPJPO-EuroPalestine