Header Boycott Israël

Rassemblement ce samedi 22 janvier à Paris contre le chantage à l’antisémitisme !

Nous vous attendons nombreux-(ses) ce samedi à 15 H à la Fontaine des Innocents pour dénoncer l’acharnement judiciaire contre Olivia Zémor et Europalestine, à nouveau amenés à comparaître devant un tribunal Lyonnais –cette fois-ci la Cour d’appel de Lyon–, TEVA ayant fait appel du jugement de première instance qui les a déboutés.

Nous nous retrouverons donc à 15 H à l’angle de la rue Lescot et de la rue Berger (Métro Châtelet ou RER Forum des Halles, sortie Porte Lescot) pour dire que la campagne de boycott de l’occupant israélien ne peut que s’amplifier avec la politique criminelle qu’il mène à l’encontre du peuple palestinien !

Mohamed Shehada de l’association Shams Palestine à Rafah (sud de la bande De Gaza) sera présent pour décrire la situation qui ne fait que se détériorer dans sa ville sous blocus, avec 70 % des Gazaouis au chômage, et 80 % d’entre eux recensés comme vivant dans la pauvreté par l’UNRWA.

Nous remercions aussi tous nos amis qui ne sont pas sur la région parisienne et qui nous envoient des messages de soutien.

  • Communiqué de BDS TOULOUSE :

 » Pour le droit d’accès à la santé des Palestinien.nes, soutien à EuroPalestine et Olivia Zemor contre l’entreprise israélienne complice d’apartheid TEVA

TEVA, firme pharmaceutique israélienne activement impliquée dans une politique de santé et du médicament discriminatoire à l’encontre de la société et de l’économie palestinien.ne.s, a intenté en 2021 un procès à Olivia Zemor, de CAPJPO-EuroPalestine, suite à la publication d’une action de boycott, arguant un caractère diffamatoire et discriminatoire. 

Conformément à la décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme du 11 juin 2020 quant au sort des militants BDS de Mulhouse, soulignant que les campagnes de boycott, en dehors de toute violence et de tout propos raciste, « relevaient de l’expression politique et militante », le tribunal a tranché en faveur d’EuroPalestine.

Dans une démarche de pression et d’intimidation, TEVA a fait appel de cette décision, renvoyant Olivia Zemor devant les tribunaux le 27 janvier prochain. 

BDS Toulouse tient à lui manifester son plein et total soutien. Nous refusons et rejetons vigoureusement le chantage et l’intimidation formulés dès que l’on se prononce pour le respect des droits des Palestinien.nes. Parce-que la criminalisation du soutien aux Palestinien.nes est intolérable dans un Etat de droit, Olivia Zemor doit être relaxée !

BDS Toulouse, le 21 janvier 2022 

  • A Rome, à l’université La Sapienza !!
  • COMMUNIQUÉ DU Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient – Luxembourg (CPJPO)
  • Le CPJPO exprime son entière solidarité à l’association partenaire Europalestine et à sa directriceOlivia Zemor en prévision de l’ audience du 27 janvier devant la Cour d’appel de Lyon. Le CPJPO renouvelle son soutien à la campagne BDS née du cri d’alarme de la société civilepalestinienne. Il rappelle en même temps l’arrêt de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) du 11 juin 2020 précisant que « L’action d’appel au boycott pour contester la politique d’un État relève de l’expression politique et militante et concerne un sujet d’intérêt général »

Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient – Luxembourg

Rassemblement ce samedi 22 janvier à Paris contre le chantage à l'antisémitisme !

CAPJPO-EuroPalestine