Header Boycott Israël

L’Université de New York abandonne ses accusations d’antisémitisme et réintègre un étudiant-salarié

Le Syndicat des travailleurs diplômés de la NYU (Université de New York) crie victoire après l’abandon des accusations d’antisémitisme et la réintégration de Naye Idriss, étudiante qui travaillait à la bibliothèque de l’Université diplômé.

Après des mois d’organisation syndicale et de pression publique, l’Université de New York a abandonné ses charges contre, Naye Idriss, qui travaillait dans la salle du courrier de la bibliothèque Bobst, et avait écrit « fuck » et « Free Palestine » sur le mot « Israël » inscrit sur un sac du service postal israélien jeté à la poubelle depuis des jours.

L'Université de New York abandonne ses accusation d'antisémitisme et réintègre un étudiant-salarié

Ses avocats ont démontré que rien de ce qu’elle avait écrit n’exprimait le moindre fanatisme anti-juif, mais une opinion sur l’Etat d’Israël, selon Dylan Saba de Palestine Legal. Elle a donc été réintégrée avec paiement des 3 mois de salaire qui ne lui avaient pas été versés.

« En tirant parti de notre pouvoir collectif en tant qu’étudiants, travailleurs et organisateurs, nous avons pu prouver que nous ne pouvons pas être intimidés par le silence et que le sionisme n’a pas sa place dans nos universités », a-t-elle ajouté.

Source : https://electronicintifada.net/blogs/nora-barrows-friedman/nyu-drops-bogus-charges-against-graduate-student-worker

CAPJPO-EuroPalestine