Header Boycott Israël

La volonté de déporter la population de Gaza en Egypte est désormais claire

L’armée israélienne continue à bombarder sans relâche le nord de la bande Gaza, pavanant à l’intérieur des hôpitaux, tuant tout ce qui bouge, prenant un maximum de selfies, allant jusqu’à organiser une party sur les cadavres de Palestiniens.

Soldats à l’intérieur de l’hôpital Shifa

Mais en même temps, alors que la population fuit, elle ne cesse de bombarder toutes les localités au centre et au sud de la bande de Gaza, montrant bien à la population qu’aucun endroit est à l’abri des bombes et espèrant ainsi qu’ils se précipiteront tous en Egypte dès que les portes seront ouvertes.

En attendant, l’occupant tue un maximum de Palestiniens, bébés, enfants, femmes , vieillards pères, oncles, partout, à défaut de pouvoir atteindre le Hamas. Cela fera toujours ça de Palestiniens en moins !

DÉPORTATIONS

Massacres au centre et au sud de le bande de Gaza

L’armée d’occupation israélienne bombarde le minaret de la Grande Mosquée Omari au centre de Gaza.

Les enfants blessés ont été transportés à l’hôpital Shuhada’ Al-Aqsa à Deir al-Balah, après avoir été pris pour cible par des avions de combat israéliens.

Douze civils, dont des enfants, ont été tués lors d’un bombardement israélien , au nord-est de Khan Younis.

Victimes parmi des civils palestinien alors d’une frappe aérienne israélienne à Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Les avions militaires israéliens détruisent l’ancien bâtiment de la municipalité de Bani Suheila, à l’est de Khan Yunis.

De nombreux civils auraient été tués et blessés à la suite du bombardement israélien d’une maison de Jabr près du nouveau marché du camp de Nuseirat, dans le centre de la bande de Gaza.

Des bateaux militaires israéliens bombardent la ville de Rafah.

Et si on ne peut plus aller à Khan Younes, ni à Rafah, où va-t-on ?

« La vidéo documente des moments choquants, des milliers de personnes déplacées et des dizaines de patients quittant à pied l’hôpital Al-Quds à #Gaza, au sud de la bande de Gaza. »

La volonté de déporter la population de Gaza en Egypte est désormais claire

CAPJPO-EuroPalestine